Le colis étant arrivé à bon port, je peux désormais vous dévoiler mes dernières (toutes) petites réalisations.

Quand, il y a quelques mois, Julie annonçait sa grande nouvelle de l'année 2011, je me suis immédiatement mise en quête de modèles parfaits pour ses deux petits bouts à venir ! Un petit garçon, une petite fille, ça fait deux modèles à trouver... Misère ! Parce que bon, il faut bien l'avouer, quand on souhaite offrir des petits tricots à celle qui réalise toujours des layettes de haut vol, raffinées et délicates, c'est un peu la pression.

Pour Emma (priorité aux filles), que Julie nous a présentée tout récemment, j'ai choisi un modèle de Sandrine qui m'a immédiatement plu par son charme un peu désuet, mais tout de même moderne (par sa construction originale et ses volumes revisités) teinté de notes romantiques et poudrées (dur à définir...).

J'ai opté pour la fleur de coton, dont le coloris brume correspondait parfaitement à ce que je cherchais pour conserver l'aspect délicat du modèle. Quelques boutons contrastés et dépareillés pour moderniser un peu le tout ! Ce fil m'a bien plu, si ce n'est qu'il se dédouble beaucoup (problème du coton en général).

Talc Emma 1
Talc Emma
Talc Emma 2
Talc Emma 3

Talc de Sandrine et Compagnie, taille 3 mois
Fleur de coton Brume (150 g) et boutons, La droguerie
Étiquette taille, Lil Weasel

Rien à faire, je n'arrive pas à rendre la douceur et la luminosité de ce coloris qui semble ici bien terne. Le modèle est ingénieux, agréable et facile à tricoter (il suffit de veiller à ne pas inverser l'endroit et l'envers au moment de remonter les mailles pour le corps ^^). Je n'ai pas rajouté autant de mailles pour le corps que préconisé car j'avais peur que ça fasse trop d'épaisseur, j'ai peut-être eu tort. Niveau taille, je ne peux pas vous dire si c'est un vrai 3 mois, je n'ai pas encore cette expérience. Julie semble dire qu'elle pourra le mettre bientôt!

Ce n'est pas grand chose, j'aurais aimé coudre un petit bas pour aller avec, mais je suis encore trop lente et trop peu téméraire avec ma machine. Mais l'essentiel je pense, c'est ça:

Bienvenue Emma, on te souhaite tout le bonheur du monde