Il est temps que je vous montre la suite du colis. Je voulais que Nils et Emma aient des petites layettes avec quelque chose en commun, sans pour autant faire des cardi assortis. J'ai donc tablé sur un patron du même designer (Sandrine) et sur le même fil (la Fleur de coton).

IMG_4236
IMG_4240
IMG_4238
IMG_4239

Petit sent bon, Sandrine et Compagnie, taille 3 mois
Fleur de coton Cachalot, 125 g, La droguerie
Boutons et étiquette Lil Weasel

Ce patron est très sympa. Les explications sont claires, rien à redire ! J'adore les pattes de boutonnage, façon marinière revisité (tiens, ça tombe pas trop mal avec le D13 de ce mois...) même si je m'y suis reprise à plusieurs fois pour qu'elles soient assez jolies.


** Petite parenthèse technique **

Pour monter mes mailles au démarrage d'un tricot, j'utilise la méthode dite "du pouce" (on en apprend tous les jours). Je forme une boucle avec mon pouce gauche dans laquelle je passe l'aiguille et je forme une maille à l'intérieur (un petit shéma ici. Gaëlle a fait une petite démo de la même technique optimisée). Le rang de montage est joli mais le problème est qu'il faut prévoir à l'avance assez de fil pour monter toutes ses mailles (je vous raconte pas la haine quand on a monté 220 mailles et qu'on a plus assez de fil pour monter les 20 qui restent). Mais bon, jusqu'à présent, je ne me suis jamais posé de questions, j'ai appris comme ça c'est tout. Mais à l'image de la révélation du tricot à la continentale (j'y reviendrai), j'ai découvert qu'il y a également une mutlitide de façon de monter ses mailles. Le montage à la française semble prometteur.

Justement, c'est la méthode préconisé par Sandrine pour remonter les mailles des pattes de boutonnage. Quand il faut remonter plusieurs mailles à la suite d'un tricot déjà en cours, je ne peux pas faire la "méthode du pouce". Donc je fais simplement une boucle autour de l'aiguille. Le problème c'est qu'il faut vraiment bien bien serrer ce rang de montage sinon c'est tout lâche et pas très joli. Ce n'est pas très grave quand cette partie sera cousue (comme les mailles des manches kimono par exemple) mais pour la patte de boutonnage, très visible, ce n'est pas génial. Sur le moment je ne suis pas allée voir la fameuse méthode à "la française" mais j'aurais mieux fait car appremment à ça permet un montage régulier et plus esthétique ! A tester la prochaine fois !

Vous, vous faites comment ??

***

J'ai été bien inspirée côté couleur car Julie m'a dit avoir tricoté une petite salopette pour son fils avec ce même fil  (je sais pas vous mais moi j'ai hâte de vior tout ce qu'elle a tricoté pour ses loulous) !! Ca fera donc un bel ensemble ! Les grands esprits se rencontrent héhé !!

Voilà, ma façon de souhaiter la bienvenue à ces petits loustics (qu'on espère pouvoir dévorer des yeux bientôt) !

Bienvenue Nils, je te souhaite également tout plein de bonheur

et que tu rentres bien vite à la maison !